Cette légende de la Paella se passe durant la guerre d’Indépendance espagnole (1808-1814), qui opposa l’Espagne et la France.

Il était une fois…

Pendant l’occupation de Valencia par les troupes napoléoniennes, un général français avait fait de nombreux prisonniers.
Un jour, il tomba en admiration devant la saveur d’une Paella, et il exigea qu’on lui présente la cuisinière responsable d’une telle merveille.
Il en voulait encore.
Il voulait revivre ce voyage des sens.
Il lui proposa donc un marché : il s’engageait à libérer un prisonnier Valencien pour chaque nouvelle version de la paella qu’elle lui cuisinerait.
La belle Valencienne avait du talent et de l’imagination.
La liberté que permet ce plat si particulier, ce riz unique et les dons de la nature autour de Valencia firent le reste.
Il se raconte qu’elle arriva ainsi à faire libérer 176 prisonniers et que le général fut relevé de son poste.

La bible de la paella - Paelleras qui cuisinent dans la Albufera

La légende de la Paella version orientale

Il existe une autre version de cette légende encore plus farfelue mais très exotique, avec un khalife, sous la domination Maure.
Vous la trouverez facilement sur internet.
En voici une version sur un forum Andalou.