La Région de ValenciaLa Paella, le plus connu des plats de la cuisine espagnole est de Valencia.
Valencia, l’ancienne capitale du royaume de Valencia, est située sur les rives du Turia. Elle a longtemps eu comme base économique l’agriculture et le commerce.
Aujourd’hui on connaît de la région de Valencia :
– ses plages immenses de sable fin et blanc, son soleil.
– ses champs d’orangers à perte de vue.
– ses traditions de fêtes, de fanfares, dans tous ses villages.
Mais on connaît peu ses rizières près de la Albufera et la riche « huerta » irriguée et fertile, aux alentours de la ville de Valencia, qui approvisionne ses habitants en légumes frais.

La géographie de cette terre

A l’est la région de Valencia, appelée « Levante », est bordée par la Méditerranée d’où elle tire poissons et crustacés. A l’ouest ses robustes montagnes ibériques la mettent à l’abri des vents et lui donnent beaucoup d’eau à travers de nombreuses sources.
Entre les deux : des vergers, des rizières et des plaines verdoyantes, des orangers à perte de vue.
Animaux de basse-cour, légumes et enfin poisson, tout cela en abondance : les éléments de bases de tous les riz en paella sont partout.

La culture du riz

La province de Valencia produit 50% du riz espagnol. Et le parc naturel de la Albufera ainsi que la ville de Sueca (à une trentaine de kilomètres de Valence) concentrent à eux seuls, plus de 9.000 hectares de riziculture.
C’est ici qu’est né la Paella.

La capitale Valencia

Tournée vers le 3ème millénaire, comme le prouve entre autres la très avant-gardiste Cité des Arts et des Sciences de Santiago Calatrava, Valencia est un véritable creuset de culture, avec un patrimoine architectural aux origines romaines, wisigothes et musulmanes, mais aussi riche en réalisations de la Renaissance ou d’Art Nouveau. La troisième ville d’Espagne s’est aussi récemment construit une réputation d’accueillir de grands événements sportifs internationaux : l’America’s Cup, le Grand Prix F1 d’Europe, le GP Moto, Valencia Tennis Open ATP 500…
Avec ses rues animées bordées d’édifices gothiques et baroques, ses monuments historiques ou contemporains, ses musées réputés, sa gastronomie renommée, sa vie nocturne trépidante et ses longues plages de sable fin, Valencia séduit de nombreux visiteurs.
Ses emblèmes : la paella dont elle est le lieu d’invention et l’agua de Valencia, mélange de champagne et des célèbres oranges valenciennes.
Festive, la vie à Valencia est rythmée par de grands rendez-vous traditionnels, à l’image des Fallas qui, chaque année le 19 mars, mettent la ville en transe.

  • Escudo_de_Valencia_paella_valencianaLongitude : 0º 22′ 28″ W
  • Latitude : 39º 28′ 36″ N
  • Altitude : 113 metres (Town Hall)
  • Espaces verts & jardins : 8.4 km2
  • Température moyenne : 18.7ºC
  • Humidité moyenne : 66%
  • Nombre de jour clair : 87
  • Nombre de jour ensoleillé : 217
  • Nombre de jour avec une température sup. à  25º: 154
  • Population : 800.666 hab.
  • Population avec la banlieue : 1.507.108 hab.

La Communauté autonome de Valence

Barraca ValencianaElle s’étend sur une surface de 23 255 km2, et elle est fière de son paysage éminemment méditerranéen où les immenses plaines littorales côtoient les zones montagneuses. Ses quelques 632 kilomètres de côte permettent profiter de la mer et d’un climat exceptionnel tout au long de l’année. Une culture millénaire, d’innombrables fêtes patronales, d’importantes stations balnéaires, de grandes villes comme Valence et Alicante offrant tous types de services, mais aussi de petits villages tranquilles dans l’arrière-pays.
La Communauté autonome de Valence est constituée, du nord au sud, par les provinces de Castellón, Valence et Alicante donnant naissance, en termes de promotion touristique, à quatre grandes destinations : Costa Blanca, Benidorm, València Terra i Mar et Castellón Costa Azahar.